Comment mettre du sens dans votre activité professionnelle

Je sais que derrière chaque mot chacun y met plus ou moins sa propre définition en fonction de son expérience de vie mais ce mot « travail » savez-vous quelle origine il a ?

Sous l’Antiquité, le terme bas latin trepalium (attesté en 582) est une déformation de tripalium, un instrument formé de trois pieux, deux verticaux et un placé en transversale, auquel on attachait les animaux pour les ferrer ou les soigner, ou les esclaves pour les punir. Ce qui veut dire que nous employons un mot qui désignait à l’origine un instrument de torture pour désigner notre activité professionnelle…Personnellement ça me laisse perplexe…

J’attache beaucoup d’importance aux mots, à leur symbolisme et à l’énergie qu’ils véhiculent. Mais vous me direz que l’essentiel est ailleurs, oui vous avez sûrement raison…l’essentiel est que votre activité professionnelle vous plaise, qu’elle vous nourrisse dans tous les sens du terme mais surtout qu’elle ai un sens pour vous.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

Vous vivez les trois quarts de votre vie en dehors de chez vous pour, la plupart du temps avoir un salaire qui vous permette de payer votre loyer et toutes vos factures, donc il est important de vous préoccupez de mettre un sens à cela comme dans votre vie personnelle.  Si vous n’avez pas le bonheur de vous lever tous les matins avec joie pour aller sur votre lieu de travail, il est important pour vous d’y mettre un sens afin de vous permettre de choisir et non de subir la situation. Vous avez le choix de rester dans un boulot qui ne vous plaît pas mais de savoir pourquoi vous permet d’évoluer, de prendre la responsabilité et de décider plus consciemment du chemin que vous souhaitez emprunter.

J’ai le bonheur de m’éveiller le matin en joie à la pensée de ce que je vais faire aujourd’hui, des rendez-vous professionnels que je vais avoir, des idées que je peux développer pour mieux accompagner telle ou telle personne, des livres que je peux lire, des possibilités d’articles que j’ai en tête…etc. Mais ça n’a pas toujours été le cas et j’ai beaucoup étudié, énormément lu, écris pour en arriver là car j’ai décidé d’avoir une profession qui me corresponde totalement et me permette de m’épanouir. Je ne dis pas que chacun doit faire de même, il y a des personnes qui préfèrent être salariées, d’autres indépendantes et il y a des gens heureux et malheureux des deux côtés. Il y a des femmes de ménage heureuses, des éboueurs heureux et des chefs d’entreprises ou ministres malheureux, le nombre d’années d’étude, la position sociale et le salaire ne sont nullement des gages de bonheur. Ce qui importe c’est le regard que vous portez sur ce que vous faites, le sens que vous y mettez. Nous sommes tous différents sinon comment pourrait-on s’imaginer qu’un boulanger puisse se régaler de se lever à 4h du matin pour préparer son pain et qu’un chirurgien ai plaisir à se servir de son scalpel …

Personnellement j’ai travaillé 10 ans en milieu hospitalier, j’adorais l’ambiance de l’hôpital,  les blouses blanches, le silence dans les couloirs mais parfois l’agitation soudaine… Bizarre…hein pour quelqu’un d’autre je peux passer pour « pas normale »mais on est beaucoup dans ce cas alors 😉 Toutes les infirmières, les aides-soignantes, les médecins et autre personnel médical et para-médical. Bref…Tout ça pour dire que la différence existe, heureusement d’ailleurs et dans chaque activité professionnelle que vous exercez vous pouvez y mettre du sens même si pour certain(e)s ça vous parait impossible. Tout le monde n’est pas prêt à une reconversion professionnelle qui génère de l’incertitude, des interrogations, demande du temps ,c’est totalement humain.

Cependant en attendant d’être prêt(e) au changement vous pouvez toujours puiser dans vos ressources intérieures et extérieures pour découvrir ou redécouvrir le beau autour de vous. Peut-être même qu’en portant un regard différent vous allez redonner un second souffle à votre métier et vous n’aurez plus envie d’en changer. Je vous vois faire la grimace…Soyez toujours disposé(e) à être surpris(e) par la vie.

Voici quelques pistes pour vous aider :

Elles sont généralistes mais c’est difficile de faire autrement sans vous connaître :

-Redéfinissez vos attentes

-Qu’est-ce qui est important pour vous ?

-Comment améliorer l’ambiance sur votre lieu de travail ?

-Comment sont vos rapports avec vos collègues ?

-Qu’est-ce qui vous valorise dans votre profession ?

-Quelles sont ses qualités, ses valeurs et quelles qualités et valeurs met-elle en avant chez vous ?

-Avez-vous des possibilités d’évolution, d’amélioration de l’exercice de votre profession ?

-Avez-vous déjà réfléchi aux opportunités que vous avez dans votre entreprise, les apprentissages permis pouvant déboucher sur des défis personnels enrichissants ?

-Vous sentez-vous utile ?

Vous pouvez vous amuser à trouver d’autres questions.

Je vous encourage à poser un regard neuf autour de vous comme si c’était le premier jour, à développer des relations avec vos collègues si vous en avez ( dans la mesure du possible), à détecter le beau et le bon car il y en a toujours. Evidemment dans certains cas ce sera plus difficile voir pas du tout envisageable, la seule alternative sera la reconversion professionnelle mais prenez le temps de vous poser ces quelques questions en premier. Quelles sont les qualités que vous possédez vous-même que vous pourriez mettre encore plus en avant et qu’habituellement vous réservez pour votre sphère personnelle.

Vous êtes bon(ne) cuisinièr(e) ?

-De temps en temps faites-en profiter votre entourage professionnel.

Vous aimez lire et avez développé une certaine expertise dans un domaine complètement différent de celui dans lequel vous travaillez .

-Parlez-en autour de vous , qui vous dit que quelqu’un n’a pas besoin de votre éclairage, de vos connaissances.

Vous avez un animal.

-Parlez-en, c’est un sujet très fédérateur etc…

Sortez de votre zone de confort :

Allez à la rencontre de vos collègues de travail, tissez des liens par le biais de petites graines que vous pouvez semer jour après jour. Nous sommes tous liés, parfois il vous semble qu’un immense fossé vous sépare d’une personne mais la plupart du temps elle a les mêmes interrogations que vous, les mêmes problèmes et elle se cache derrière un masque car elle a peur comme vous de se montrer vulnérable et attaquable. Mais personne ne peut prétendre changer quoique ce soit à sa vie si il ne change rien à sa manière d’être et de faire.

Vous êtes le monde…

Vous pouvez être le monde que vous voulez vivre si vous le décidez…maintenant !

J’aime pouvoir imaginer qu’un jour chaque personne sur terre aura une activité qui lui permette de se nourrir, de se loger, de se vêtir et que pour certains le haut de la pyramide sera atteint, c’est à dire de se réaliser…

« Le moindre moment de calme bonheur est traversé, comme par un fil d’or, par la passion de vivre. C’est un flux spirituel illimité, incessant et lumineux. Repérez ce fil en vous-même et chérissez-le »